– THOMAS VAN DER ZAAG –

par lamaudlamaud

«Tant que la personne n’est pas consciente de soi en face de la caméra, je suis heureux», dit-il. « Il n’y a rien de pire que des poses boiteuses et faux sourires. »

Son accent sur ​​la spontanéité est ce qui rend le travail de Van der Zaag si évocateur, avec chaque image, l’ancien diplômé en psychologie de 27 ans, nous invite à observer et à réfléchir sur des moments candides privés.

Mes photos sont des images de choses que j’aime. Je pense souvent à mes photographies comme des comptes fictifs de choses réelles qui se sont passées. J’aime la photographie, le cinéma en particulier, parce que cela me permet d’explorer et de ré-imaginer le monde d’une manière que je n’aurais pas autrement.Thomas-van-der-Zaag-09-800x535 Thomas Van der Zaag 3 Thomas Van der Zaag Thomas-van-der-Zaag-04-800x571 Capture d’écran 2013-09-01 à 12.20.34 Capture d’écran 2013-09-01 à 12.22.05 Capture d’écran 2013-09-01 à 12.22.34 Thomas-van-der-Zaag9 Thomas-van-der-Zaag6 Thomas Van Der Zaag 2 Thomas Van Der Zaag 1 Thomas Van Der Zaag 18

L.M.L.M.