La Maud La Maud

Catégorie: Fashion

– DANIELLA RECH –

 

Daniella Rech l’intime des tops models, immortalise l’effervescence des backstages pendant les Fashion-Week. Derrière son objectif, elle capture le naturel de chacun de ses modèles.

Son maitre mot : l’instantanéité.

ginta-lapina-photographed-by-daniella-rech-22last-days-in-paris22-2012-6Daniella Rech 3 rosemary-smith-by-daniella-rech-june-2012-3 Daniella Rech 5 Daniella Rech 6 Liah by Daniella Rech Daniella-Rech_web8 Daniella Rech 9daniella rech 10 Daniella Rech 7

Suivez Daniella Rech sur Facebook, Twitter – L.M.L.M.

– STAN SMITH –

« Certains jeunes pensent que je suis une chaussure, d’autres que c’est moi qui les fabrique ! », s’amuse Stanley Smith, l’Américain, ancien numéro un mondial de 1971 à 1973, vainqueur de l’US Open et de Wimbledon, qui a donné son nom aux fameuses chaussures blanches.

 Le modèle est également loin d’être récent. Mis au point au début des années soixante et fabriqué dès 1963 en Alsace, le produit est commercialisé à partir de 1965 sous le nom d’Adidas Robert Haillet, le numéro un français de l’époque.
 En 1971, l’Américain Stan Smith signe un contrat avec Adidas. La chaussure désormais appelée « Adidas Stan Smith » est reprise par d’autres joueurs. « C’était une des toutes premières chaussures en cuir pour jouer au tennis, ça lui conférait quelque chose de spécial », explique Stan Smith.

Le modèle innove avec son cuir aéré par trois rangées de trous et cousu directement à la semelle pour plus de solidité. Une semelle qui a, en outre, l’avantage d’être adaptée à tous types de terrains. « La plupart des chaussures qui existaient à l’époque avaient des semelles toutes fines et sans élasticité, se souvient Max, 67 ans, classé 2/6 dans les années soixante et soixante-dix. L’avantage de la Stan Smith c’était donc l’épaisseur de la semelle mais aussi les petits picots de trois ou quatre millimètres de diamètre et placés sous la chaussure, qui permettaient d’amortir les chocs et de freiner les glissades sur terre battue. C’était l’une des premières chaussures adaptées au tennis. » 
Son appui large permettait aussi de réduire les risques de foulures et de chutes. Rapidement, la chaussure de Stan Smith s’impose sur le circuit, et même ses adversaires la portent.

Capture d’écran 2014-01-08 à 11.03.25ana-girardot-adidas-egerie-marqueCapture d’écran 2014-01-08 à 11.07.58Capture d’écran 2014-01-08 à 11.04.55Capture d’écran 2014-01-08 à 11.09.30Capture d’écran 2014-01-08 à 11.10.01Capture d’écran 2014-01-08 à 11.10.16Capture d’écran 2014-01-08 à 11.03.57Capture d’écran 2014-01-08 à 11.20.27

Après deux années d’absence, la Adidas Stan Smith fera son grand retour ce mois-ci avec comme égérie l’actrice française Anna Girardot. Tout d’abord, le coloris OG White-Green sortira officiellement le 15 janvier 2014. La marque aux trois bandes compte également sortir les coloris White-Red et White-Navy! #patience

 Capture d’écran 2014-01-08 à 11.47.40

Acheter une paire de Stan Smith ? Cliquez ICI – L.M.L.M.

– ERWIN BLUMENFELD –

C’est au cours de son séjour à Amsterdam, où il s‘est exilé à la fin de la Première Guerre mondiale, qu’Erwin Blumenfeld commence à se livrer à des expérimentations photographiques en laboratoire. Il s’intéresse parallèlement à l’écriture et à la peinture. Les images qu’il crée montrent une appropriation photographique spécifique de la réalité de ces années-là. Ainsi voient le jour, par exemple, des portraits dans lesquels le thème de l’aliénation s’invite constamment.

Erwin Blumenfeld 10
En 1936, il s’installe à Paris où il ne tarde pas à recevoir des commandes de portraits, de photographies de mode et de photographies publicitaires. L’artiste vit les variations d’un seul et unique thème, la femme.

De 1940 à 1941, Erwin Blumenfeld est interné en tant que «ressortissant étranger ennemi». À sa libération, il émigre aux États-Unis, où, jusqu’en 1943, il travaille comme photographe indépendant pour de nombreux magazines. Plus d’une centaine de ses photographies sont publiées en couverture de tous les grands magazines de mode VogueHarper’s BazaarLifeLook ou Cosmopolitan. En une quinzaine d’années, Erwin Blumenfeld invente à sa façon la photographie de mode. Il partage un studio de photographie de mode avec Martin Munkacsi jusqu’en 1943, date à laquelle il ouvre son propre studio à New York.

Erwin Blumenfeld 5Erwin Blumenfeld 1Erwin Blumenfeld 6Erwin Blumenfeld 12Erwin Blumenfeld 11erwin blumenfeld, gestes, 1942

Exposition actuellement au Jeu de Paume jusqu’au 26 janvier – L.M.L.M.

– JULIA NOBIS –

La claque australienne

IslBG julia-nobis-cara-stricker-2-470-wplok Julia Nobis 1 Julia Nobis 6 Julia Nobis 4Julia Nobis 5 Julia Nobis 7 IslBG julia-nobis-cara-stricker-7-470-wplok

Plus sur Julia Nobis  – L.M.L.M.

– LEA SEYDOUX

La belle personne Léa Seydoux vue sous l’oeil du réalisateur Glen Luchford pour la campagne Rag & Bone FW 2013

Lea SeydouxLea Seydoux 4 Lea Seydoux 5rag-and-bone-fall-2013-campaign-La-S[4]Lea Seydoux 6 Lea Seydoux 3

L.M.L.M.

– LEONARD PARIS SS14 –

La femme LEONARD de l’été 2014 cultive une aisance élégante, parfois franchement sportive, rythmée par les spectaculaires imprimés de la maison.

Cocktail détonnant de sensualité sophistiquée et d’hédonisme brut, les motifs des années 80 exaltent l’humeur d’une femme espiègle et dynamique, qui assume aussi pleinement sa sensibilité romantique.

Résolument urbaine, elle marche d’un pas décidé et célèbre sa liberté de mouvementMODELMODELDSC_0268DSC_0305DSC_0313DSC_0335DSC_0339

Effervescence à l’entrée de la porte H du Grand Palais, qui accueillait les invités du défilé Leonard. Presse, photographes et invités trépignaient d’impatience à l’idée de découvrir la nouvelle collection de Raffaele Boriello. Salle comble dans une ambiance rose électrique, la salle s’est plongée dans le noir un cours instant avant de démarrer son show aux imprimés de style Art Nouveau, de fleurs abstraites et de dégradés d’aquarelle célébrant ainsi le Printemps.

Cette maison qui semblait un peu éteinte depuis quelques années semble prendre le contre-pied et retrouve sa place d’antan veillant à conserver ses codes qui à fait son succès et sa particularité.

DSC_0193DSC_0195DSC_0209DSC_0204

L.M.L.M.

– JACQUEMUS SS14 –

Fini la piscine. On termine la tête dans les nuages.

 Simon Jacquemus nous dessine pour sa collection Printemps/Été 2014 un vestiaire minimaliste, oversize, à dominance de blanc. Le tout finement saupoudré de rose candy et de glaces à la fraise, de touches sportswear vertes Roland Garros et d’un vent de super héros bleu électrique.

Ce jeune créateur grandit au fil de ses collections et s’arrête cet été sur le thème de l’adolescence innocente.

On quitte le petit bassin pour rejoindre la grande arcade du boulevard des italiens où se tenait le défilé hier soir.

 Le défilé où tout était permis. Aucun people ni fashionista perchée sur des talons, tout le monde était en basket. Avant le défilé l’ambiance était à la cour de récré ; voir une journaliste du Elle jouer au basket ou à bord d’une décapotable cheveux au vent n’a pas de prix.

Les mannequins, elles, ne se sont jamais senties aussi à l’aise sur un show : jeux vidéos à disposition, baskets aux pieds pour défiler, photographes hilarants (Chemsedine mon acolyte & moi-même), forte recommandation de prendre son pied sur le catwalk et d’esquisser un sourire. Et pour finir photo de classe avec leur professeur Jacquemus et “Open Game”  à la fin du défilé avec cocktail & accès illimité aux jeux.

Avec Jacquemus on a juste qu’une envie,  crier « J’aime la vie » !

_DSC6724_DSC7264_DSC6559_DSC6604_DSC6666_DSC6825_DSC6780_DSC6949_DSC6980_DSC7063_DSC7040_DSC7189_DSC7073_DSC7042_DSC7021_DSC7032_DSC7167_DSC7180 copy_DSC7226_DSC7243_DSC7306

#LESBESTJACQUEMUS

Il surnomme ses habilleuses "mes pralines"
La personne la plus importante de son premier rang était sa Grand-Mère
Il me bat aux jeux vidéos...
Excellent choix de music et de lieu
Un self-control en toute situation. Un mot : bravo !

#LEBADJACQUEMUS

Jeanne Damas ne défilait pas...
...Mais bien présente et au premier rang OUF

_DSC6495_DSC7284_DSC6530

L.M.L.M.

– THOMAS VAN DER ZAAG –

«Tant que la personne n’est pas consciente de soi en face de la caméra, je suis heureux», dit-il. « Il n’y a rien de pire que des poses boiteuses et faux sourires. »

Son accent sur ​​la spontanéité est ce qui rend le travail de Van der Zaag si évocateur, avec chaque image, l’ancien diplômé en psychologie de 27 ans, nous invite à observer et à réfléchir sur des moments candides privés.

Mes photos sont des images de choses que j’aime. Je pense souvent à mes photographies comme des comptes fictifs de choses réelles qui se sont passées. J’aime la photographie, le cinéma en particulier, parce que cela me permet d’explorer et de ré-imaginer le monde d’une manière que je n’aurais pas autrement.Thomas-van-der-Zaag-09-800x535 Thomas Van der Zaag 3 Thomas Van der Zaag Thomas-van-der-Zaag-04-800x571 Capture d’écran 2013-09-01 à 12.20.34 Capture d’écran 2013-09-01 à 12.22.05 Capture d’écran 2013-09-01 à 12.22.34 Thomas-van-der-Zaag9 Thomas-van-der-Zaag6 Thomas Van Der Zaag 2 Thomas Van Der Zaag 1 Thomas Van Der Zaag 18

L.M.L.M.

– JOVAN TODOROVIC –

Né dans l’ancienne Belgrade, en Yougoslavie, Jovan rêvait d’un monde où il pouvait tisser de nouvelles idées.

Il a étudié la scène et la photographie au Columbia College de Chicago et a ensuite reçu son MFA en réalisation à la Faculté des arts dramatiques de Belgrade, en Serbie.

Avec une expérience diversifiée en tant que photographe, réalisateur et musicien, Jovan souligne ses talents avec un fort sens de la direction artistique, l’utilisation de la lumière, et des qualités de style contemporain.

Son travail de réalisation de film s’appuie sur sa connaissance photographique et inversement pour ses shootings où il se nourrit d’une approche cinématographique.

Jovan Todorovic 11Jovan Todorovic 5

Jovan Todorovic 10Jovan Todorovic

Jovan Todorovic 2Jovan TodorovicJovan Todorovic 3Jovan Todorovic 1Jovan Todorovic 4Jovan TodorovicJovan Todorovic 9

Découvrez l’intégralité de son travail sur son site, suivez son actualité sur Twitter et son Instagram – L.M.L.M.

– LA MAUD RICAINE BY MAXIME FROGÉ –

Jeune photographe autodidacte, Maxime Frogé, ou devrais-je dire l’infatigable Maxime Frogé enchaine avec toujours plus de passion ses shootings. En seulement 6 mois il travaille avec une agence à coté de ses projets personnels.

Sa Réussite ? Principalement par sa communication à travers les réseaux sociaux, ses teasings vidéos et son entrain à démarcher ses modèles, si ce ne sont pas elles qui le font.

Une grande qualité ? Il sait mettre à l’aise ses modèles et capture des instants à la volée pour des rendus inédits.
Capture d’écran 2013-08-07 à 08.32.53 Capture d’écran 2013-08-07 à 08.31.30 Capture d’écran 2013-08-07 à 08.32.13 Capture d’écran 2013-08-07 à 08.39.54 Capture d’écran 2013-08-07 à 08.33.31 Capture d’écran 2013-08-07 à 08.36.45 Capture d’écran 2013-08-07 à 08.40.28Capture d’écran 2013-08-07 à 08.50.32

Suivez l’actualité de Maxime Frogé – L.M.L.M.

%d blogueurs aiment cette page :